est votre centre de contrôle technique agréé, repris par Loic Rubé en Juin 2011.


Tout sur le contrôle technique

Le contrôle technique périodique obligatoire des véhicules a été mis en place le 1er janvier 1992. C'est une mesure préventive destinée à améliorer la sécurité routière par la minoration des accidents dus à la défaillance de certains organes des véhicules. Il porte sur les véhicules de tourisme et utilitaires dont le poids n’excède pas 3,5 tonnes. Il concerne les véhicules de 4 ans, et doit être renouvelé tous les 2 ans, sauf dans le cadre de la vente du véhicule (contrôle de moins de 6 mois).

Le contrôle technique en bref - En 2018 le contrôle technique change : augmentation des défauts en 3 niveaux

Le contrôle technique (CT) est un contrôle visuel, effectué sans démontage, portant sur les organes essentiels du véhicule liés à la sécurité et à l'environnement. Il comprend 610 points de contrôle, tous soumis à une obligation de correction si des défauts sont notés. Sur ces 610 points, 470 points sont soumis à une obligation de contre-visite de vérification, sur les défauts notés lors du CT. Le contrôle technique dure, en général, de 45 à 1 heure. Il est réalisé par un contrôleur technique agréé par la préfecture dans un centre de contrôle également agréé. Le contenu de ce contrôle est soumis à une réglementation stricte et précise. Elle impose une indépendance totale du contrôle technique vis-à-vis de toute activité liée à la réparation ou au commerce automobile. Le contrôle technique est donc neutre, impartial et objectif. Au 20 mai 2018, il y a 140 défaillances mineures, 341 défaillances majeures, 129 défaillances critiques.